Situation : On ne revient pas sur ce que sont les Pensées et à qui elles sont destinées. Dans un second temps, de « Les habiles par imagination se plaisent » à « Plaisante raison qu’un vent manie et à tout sens !« , Pascal va traquer l’imagination dans différentes situations pour en montrer toute la supercherie. Le polyptote «sens», «sentir» (« Elle suspend les sens, elle les fait sentir » ) témoigne que l’imagination prend la maîtrise sur la raison de l’homme grâce au pouvoir des sens. Les habiles par imagination se plaisent tout autrement à eux‑mêmes que les prudents ne se peuvent raisonnablement plaire. Le fragment « imagination » (fragment 78) présente un intérêt philosophique majeur : limagination est-elle une force créatrice ou une des origines de la misère de lhomme ? ... “Mais si notre vue s'arrête là, que l'imagination passe outre” : Pascal nous invite à ne pas simplement regarder le monde, mais aussi de l’imaginer avec la foi. Le voilà prêt à l’ouïr avec un respect exemplaire. Les Fables de la Fontaine (Livres VII à XI), La laitière et le pot au lait, La Fontaine, La technique INCONTOURNABLE pour faire décoller tes notes en commentaire. Le 17ème est un siècle cartésien (= du philosophe Descartes), c’est à dire un siècle rationaliste, qui se méfie de l’imagination pour deux raisons :1) L’imagination empêche de suivre la méthode permettant d’accéder à la vérité.2) L’imagination divertit de la foi, faisant persévérer l’homme dans le péché. Pascal souligne également l’empire de l’imagination sur celui qui devrait en être le plus épargné: le philosophe. Elle est opposée à la modération et à la raison, et détourne donc l’homme de lui-même. Enjoy the videos and music you love, upload original content, and share it all with friends, family, and the world on YouTube. Get this from a library! Just as we harm the understanding, we harm the feelings also. Cest cette partie dominante dans lhomme, cette maîtresse derreur et de fausseté, et dautant plus fourbe quelle ne lest pas toujours, car elle serait règle infaillible de vérité si elle létait infaillible du mensonge. Pensées. Tu peux également retrouver mes conseils dans mon livre Réussis ton bac de français 2021 aux éditions Hachette. [Gaston Bachelard] - La nuit, on imagine ce qu'on désire et tout paraît possible. Pour des raisons pédagogiques et pour m'aider à mieux comprendre ton message, il est important de soigner la rédaction de ton commentaire. Situation : On ne revient pas sur ce que sont les Pensées et à qui elles sont destinées. 3ème : La toute puissance de l’imagination : « superbe » :orgueilleuse, présentée ainsi car le plaisir de sa domination sur la raison et de sa victoire « ennemie » , crée chez l’homme une seconde nature qui écrase sa première nature et sa seule nature en principe : un être de raison. Ce statut dominant de l’imagination s’oppose au rationalisme du XVIIème siècle. You have no items in your shopping cart. Vérifie notamment l'orthographe, la syntaxe, les accents, la ponctuation, les majuscules ! La thèse de l’auteur : À cette question Pascal répond, dans le texte tiré des « Pensées » qui nous est proposé, par la négative : L’imagination est toujours la plus forte, y compris chez ceux qui sont crus ou qui se croient les plus sages et les plus raisonnables. Pascal a choisi son parti et exploite tous les ressorts possibles du traitement de limagination : psychologie, société, anthropologie. Il reproche aux hommes d’être plus sensible à la rhétorique qu’à la parole elle-même. Accéder au commentaire composé complet. Le champ lexical de la domination («superbe puissance», «se plaît»,; «contrôler», «dominer», «elle peut en toutes choses») donne à l’imagination la force de la fatalité. On retrouve cette opposition dans l’antithèse entre «fous» et «sages » : l’imagination réduit à néant la distinction entre sagesse et folie car elle domine autant les uns que les autres (« Je ne parle pas des fous, je parle des plus sages » ). Phrase suivante construite sur un parallélisme et qui oppose les habiles, par imagination et les prudents qui sont gouvernés par la raison, la différence entre eux est le plaisir, le plaisir de soi qui rejaillit sur les autres et toujours les oppositions systématiques binaires : hardiesse et confiance, crainte et défiance. BLAISE PASCAL : PENSEE N°78 : IMAGINATION (1670) Introduction : Au XVII -ème Siècle, à 25 ans, Blaise Pascal (un philosophe, scientifique et mathématicien) a eu une révélation de Dieu. Ainsi, le champ lexical du défaut («enrouée», «bizarre», «mal rasé», «barbouillé») vient détourner de la vérité (« les grandes vérités qu’il annonce » ). They do not know that I judge by my watch. Pascal n'ignore pas l'importance de l'imagination dans l'art de persuader. », c’est le bonheur, elle a ce pouvoir de rendre heureux, ce qui « nous dépite », qui est le nous ? Pascal souligne que l’imagination « a établi dans l’homme une seconde nature« . by Georges Couton and Jean Jehasse (Saint-Étienne: Éditions de l’Université de Saint-Étienne, 1971).Pascal, Pensées sur la religion et sur quelques autres sujets, ed. Ainsi, l’imagination est liée au champ lexical du plaisir : « plaire » , « gaieté » , « rend heureux » , mais aussi de la notoriété : «réputation» , «respect» , «vénération» , «grands». Une des raisons de sa puissance « elle remplit ses hôtes d’une satisfaction…raison. Quelques citations liées au thème de l'imagination...en français en début de page puis en anglais plus bas. 4 Lettre de Pascal au Père Noël, in Pascal, Œuvres complètes, éd. Il est capable de concilier à la foi… La … L’imagination exerce un empire absolu sur l’homme et sur la raison comme le suggère la périphrase «superbe ennemi de la raison» et le verbe «se plaît» qui souligne sa toute-puissance. Dans les Pensées, publiées en 1670 mais rédigées dans les années 1650, Blaise Pascal, philosophe, scientifique, mathématicien et théologien français, se penche sur l’imagination. Sujets connexes : Les pensées, n° 172 de blaise pascal Les Pensées de Blaise Pascal: Etude de l'Homme; 2011-2021 - Amélie Vioux - Droits d'auteur réservés - Tous les articles sont protégés AVANT publication - Reproduction sur le WEB interdite - Mentions légales -, Commande ton livre 2021 en cliquant ici ↓. L’imagination est ainsi l’allégorie de l’équivoque que rejette le 17ème siècle épris d’unité et de vrai. Pour Pascal, l’imagination est le règne de la contradiction et des paradoxes comme le montre l’accumulation d’antithèses «Elle a ses heureux, ses malheureux, ses sains , ses malades, ses riches, ses pauvres(…) ses fous et ses sages». Pascal. Il est question ici de la force de son emprise sur l’homme : « dominante » et la phrase elle –même est dominée par elle : position de sujet, présentatif c’est, apposition, pronom « elle ».Elle est source d’erreur et de fausseté et elle nous trompe : « et d’autant plus fourbe… » . L'imagination est en effet vue par Pascal comme une puissance trompeuse, qui induit l'Homme en erreur et s'oppose a la raison. Elle fait croire, douter, nier la raison. Sur mon site, tu trouveras des analyses, cours et conseils simples, directs, et facilement applicables pour augmenter tes notes en 2-3 semaines. La situation est d’autant plus inquiétante que le verbe « annoncer » met le lecteur dans une perspective religieuse (on annonce normalement la bonne nouvelle, la vérité). CLIQUE ICI et deviens membre de commentairecompose.fr ! Après cela il a vu l'imagination comme un danger, quelque chose qui empêche la … La raison a beau crier, elle ne peut mettre le prix aux choses.Cette superbe puissance ennemie de la raison, qui se plaît à la contrôler et à la dominer, pour montrer combien elle peut en toutes choses, a établi dans l’homme une seconde nature. Et cette gaieté de visage leur donne souvent l’avantage dans l’opinion des écoutants, tant les sages imaginaires ont de faveur auprès des juges de même nature.Elle ne peut rendre sages les fous, mais elle les rend heureux, à l’envi de la raison, qui ne peut rendre ses amis que misérables, l’une les couvrant de gloire, l’autre de honte.Qui dispense la réputation, qui donne le respect et la vénération aux personnes, aux ouvrages, aux lois, aux grands, sinon cette faculté imaginante? Article plus récent Article plus ancien Accueil. Pascal révèle que l’imagination est un instrument d’intégration dans la vie de cour et à la ville. Le registre comique est accentué par le décalage entre le philosophe, homme de raison, et sa soumission physique à l’imagination « sans pâlir et suer. Imagination. ♦ Les Fables de la Fontaine (Livres VII à XI) [Fiche de lecture]♦ La laitière et le pot au lait, La Fontaine [analyse]♦ Le pouvoir des fables, La Fontaine [analyse]♦ La dent d’or, Fontenelle [analyse]♦ Arrias, Les Caractères, La Bruyère [analyse]♦ Pascal, pensées, divertissement [analyse]. L’antithèse entre « vrai » et « faux » («marquant du même caractère le vrai et le faux» ) suggère également le caractère ambigu et fuyant de l’imagination. - C'est cette partie décevante dans l'homme, cette maîtresse d'erreur et de fausseté, et d'autant plus fourbe qu'elle ne l'est pas toujours ; car elle serait règle infaillible de vérité si elle l'était infaillible du mensonge. Ajouté par : admin Dans ce fragment tiré de la liasse « vanité », Pascal fait le procès de l’imagination qu’il partage avec nombre de moralistes et philosophes du XVIIème siècle, « la folle du logis » chez Malebranche, est dans les Pensées l’une des principales puissances trompeuses qui domine la raison. Textual constructions of reality. Il suffit en effet au prédicateur d’un « tour de visage bizarre« , ou d’un visage « mal rasé » pour que le magistrat devienne sourd aux «grandes vérités qu’il annonce». ... slowly with me and that I judge by imagination. L’imagination est donc un instrument du plaisir et du prestige social, mais elle n’instruit pas, alors que l’idéal classique du XVIIème siècle est fondé sur un mélange des deux principes, selon la devise « plaire et instruire » . 3.9m Followers, 291 Following, 3,235 Posts - See Instagram photos and videos from Caroline Receveur (@carolinereceveur) Au grand jour, l'imagination pâlit. La répétition du sujet « Elle«  (l’imagination) en début de phrase («Elle a … Elle fait croire …Elle suspend….Elle les fait sentir…Elle a ses fous») montre que l’imagination est la véritable maîtresse de l’homme. Il imagine «Le plus grand philosophe du monde sur une planche» , plaçant ainsi le personnage du philosophe dans une situation expérimentale. Il semble s’agir d’un clin d’oeil à l’Apologie de Raimond Sebond dans les Essais où Montaigne montre le rôle trompeur de l’imagination pour la perception de la vérité (Essais, II, 12 «Qu’on loge un philosophe …») . Combien son geste hardi la fait‑il paraître meilleure aux juges dupés par cette apparence ! Le ton de voix impose aux plus sages et change un discours et un poème de force.